Le 28 et 29 décembre, la fluide family c'est réuni à la montagne, du côté du Beaufortain pour ce faire un week end de ride sur la neige (ça fait longtemps ça) Avec lolo nous devions rejoindre Manuka le dimanche 28 à Arêches. Pour cela nous nous sommes réveiller tôt pour prendre le premier train qui partait en direction d'Alberville.

rendez vous 6h15 gare Part Dieu. Un café un pain au choc et baboum, c'est parti pour un week end freestyle. Nous arrivons à Alberville, la navette est là, prête à nous monter en station. Tant bien que mal (attente de correspondance, embouteillage), nous sommes en haut des pistes vers 11h. Nous enchainons les descentes, et c'est l'heure ou l'estomac crie famine. nous trouvons un coin au soleil. C'est le paradis. je profite de la sieste de Lolo et Manuka pour me faire une petite descente solo avec la musique dans les oreilles (Attention "Ecoute ton oreille .com), le kiff absolue. Je motive mon équipe et baboum la tête dans les genoux...

La journée se termine, petit débriefing de la session autour d'un petit verre. Et voilà l'heure pour moi et lolo de redescendre dans la vallée. Nous entamons la route avec les longskates tous en fesant du stop. La 6ième voitures qui nous doubles s'arrête et nous invite à joindre son embarcation.

Nous voilà à Alberville avec le lolo. Au programme: Apéro, Bédo, Bonne bouffe, Vin blanc de pays, petit ride urbain, bédo et dodo. Trop cool cette soirée.

Le lundi, pas question d'attendre la navette pour être à 11h en haut des pistes. Du coup les longboard au pied, le sac dans le dos et c'est parti direction Arêche, (toujours a base de stop) très vite une voiture s'arrête et nous accompagne jusqu'à Beaufort, d'ici une navettte monte jusqu'à Arêches. Nous sommes les premiers au guichet qui délivrent les forfaits, nous avons même le temps de prendre un petit déjeuné.

Baboum 9H30 en haut du domaine. La fluide family se réveille sur quelque descente assez facile et décide d'explorer l'autre vallée: le Planey. Spot un peu plus raide et plus technique. les descentes s'enchainent. Pause déjeuné, café basket et baboum.

La journée s'arrête vers 15h, nous en avons plein les pâtes. Et oui en ridant avec des gens qui ont tous le même niveau on attend pas, et ça descend vite.

Nous pensions prendre la navette à 16h35, or c'était les horaire du Dimanche et nous étions lundi et la navette passait 20minutes plus tôt. Du coup nous faisons du stop. Quelle chance nous avons eux. Très vite une voiture s'arrête. C'est le moment des au revoir. et c'est le départ pour Lyon. via Alberville ou il nous faut récupérer un train. il est 17h12 quand la voiture nous dépose devant la gare, le train pour Lyon est à 17h15. Trois minutes pour prendre les billets. Lolo demande au contrôleur d'attendre une minute de plus. baboum, compostage du billet et bim train direct pour Lyon.